mer. Oct 16th, 2019

Réunion à Niue des pays membres de la SPTO

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, est actuellement à Niue dans le cadre des réunions annuelles des instances de la South Pacific Tourism Organisation (SPTO).

Lors de la soirée d’ouverture du SPTO, la ministre déléguée au tourisme de Niue, Maureen Melekitama, a rappelé « combien le tourisme est important pour la région car il est source de croissance économique et de prospérité pour nos territoires insulaires. Le tourisme nous donne l’opportunité de donner l’exemple des bonnes pratiques en matière de tourisme durable en préservant notre environnement, nos traditions et nos cultures. Nous savons tous que le tourisme est un moteur économique important pour nos pays insulaires mais que cela ne doit pas se faire à n’importe quel prix. ».

Et de clore son intervention en citant Anote Tong, l’ancien président des Kiribati : « La Terre ne nous a pas été offerte pour y faire uniquement ce que l’on veut. Nous en sommes les gardiens pour les futures générations. Si nous ignorons cette réalité, nous irons à notre perte. »

Créée en 1983 sous l’appellation « Conseil du Tourisme du Pacific Sud », la South Pacific Tourism Organisation (SPTO) est l’organisation mandatée pour développer le tourisme au sein de la région. Elle compte vingt-et-un pays membres : les Etats Fédérés de Micronésie, Fidji, les Iles Cook, les Iles Marshall, les Iles Salomon, Kiribati, Nauru, Niue, la Nouvelle Calédonie, la Papouasie-Nouvelle Guinée, la Polynésie française, la République populaire de Chine, Samoa, Samoa américaine, Timor Leste, Tonga, Tuvalu, le Vanuatu, et depuis peu, l’île de Pâques, Wallis et Futuna et Tokelau. Chris Cocker est le directeur général de l’organisation.

Fortement attachée aux actions de coopération régionale, la Polynésie française figure parmi les membres fondateurs du SPTO. L’organisation compte également 143 membres du secteur privé, dont diverses entreprises polynésiennes : Tahiti Nui Travel, Tahiti Tours, Tekura Tahiti Travel et South Pacific Management. Avec l’ensemble de ses membres, elle élabore et met en œuvre des programmes de promotion, de formation des forces de ventes et agences de voyages, mais aussi d’accompagnement et de formation des acteurs touristiques au sein des différentes destinations. Elle permet, pour de nombreuses destinations, une mutualisation de moyens, et de s’assurer une présence sur les principaux événements internationaux dédiées aux professionnels du tourisme.

Source: Gouvernement

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :