mer. Oct 16th, 2019

Inauguration du nouveau mess des Forces armées en Polynésie française

Le nouvel Ensemble Alimentation Loisirs (EAL) du camp d'Arue, appelé Fare Natira'a, a été inauguré le 2 octobre 2019 par le contre-amiral Laurent Lebreton, commandant supérieur des Forces armée en Polynésie française.

Le contre-amiral Laurent Lebreton, Commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française (COMSUP FAPF) a inauguré le mercredi 2 octobre 2019  le nouveau mess entièrement rénové sur la caserne lieutenant-colonel Broche d’Arue.

Cette cérémonie a eu lieu en présence des personnels militaires et civils de la caserne Lieutenant-colonel Broche d’Arue et de représentants des autres unités des FAPF. Les entreprises ayant participé à la rénovation étaient également  présentes tout comme un représentant du  directeur délégue de la chambre de commerce, d’industrie des services et des métiers (CCISM) de Polynésie.

A l’issue d’une courte cérémonie traditionnelle, le COMSUP a baptisé ce lieu du nom « Fare Natira’a », ce qui signifie la «maison du lien » en tahitien.

Initiée au printemps 2018, la rénovation visait trois objectifs majeurs : regrouper sur un seul site plusieurs fonctions et espaces. Deux grandes salles de restauration pouvant accueillir jusqu’à 800 rationnaires le midi, un espace de loisirs et détente avec une salle Intradef et des espaces de réception comme la grande terrasse couverte et la salle à manger du COMSUP sont maintenant réunis au même endroit. Tropicaliser l’accueil des rationnaires: la salle principale a été climatisée, la ventilation renforcée et l’isolation thermique a été améliorée. Et enfin, améliorer les conditions de travail du personnel du cercle mixte interarmées de Tahiti (CMIT) de l’ordre d’une quarantaine de civils, agents du MINARM et prestataires privés   et militaires des trois armées. Les locaux ont été repensés. Les circuits de production ont été améliorés, les locaux de stockage (sec et froid) ont vu leur surface augmentée de manière significative et le système d’extraction d’air renforcé. 

L’ouverture a eu lieu le 2 septembre dernier et a permis de garantir non seulement l’atteinte de ces objectifs, mais aussi leur tenue dans le temps.  Les convives ont pu découvrir des salles de restauration spacieuses, lumineuses et agréablement agencées ainsi qu’un espace bar et détente convivial et modernisé.

Le personnel, quant à lui, se réapproprie des matériels de restauration entièrement neufs et dont l’ergonomie revisitée répond à une organisation optimale du travail, soucieuse de leur confort et des contraintes inhérentes à l’exercice quotidien de leur métier difficile.

Cette rénovation a été possible grâce à l’investissement remarquable des entreprises locales. En effet ce sont plus d’une quinzaine qui ont œuvré pour l’ensemble des travaux, coordonnés par la Direction de l’infrastructure de la défense (DID) basée à Arue. C’est donc  l’aboutissement d’un travail d’équipe délicat, dense et  multidomaines.

Le nombre journalier de repas possible pour le service de midi est passé de 620 à 800.  La surface du bâtiment est passée de 1850m² à 2300 m². La salle à manger et la terrasse ont vu leur superficie doubler. Le coût total des travaux est de 465 millions de Fcfp dont 25% pour le matériel de restauration collective (3,9 millions d’€ de travaux). 

Le nom de « Fare Natira’a » a été choisi pour traduire le rôle fédérateur d’un tel lieu qui concentre toutes les activités et fonctions rassemblées en un unique endroit. En ce nom traditionnel, démontre également l’importance de maintenir un lien entre toutes les personnes qui y travaillent ou qui y passent (personnels civils et militaires, personnels permanents ou en mission, polynésiens et popas).

Source: Forces armées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :