jeu. Déc 5th, 2019

La croisière profite surtout aux excursionnistes

De janvier à juin 2019, l’activité de croisière transpacifique a été particulièrement dynamique dans les îles polynésiennes

Si le nombre de bateaux en escale a été réduit de 11 à 9 par rapport à la même période de 2018, en revanche, le nombre d’excursionnistes a fait un bond de 39,8%, passant de 14 249 à 19 917. Un niveau jamais atteint durant la dernière décennie, souligne l’Institut de la statistique (ISPf) dans son dernier Points de conjoncture.

Précisons d’emblée que l’excursionniste, par définition, est moins “intéressant” en terme de retombées économiques puisque celui-ci ne passe aucune nuitée dans le pays visité. Contrairement aux croisiéristes, il n’est donc pas comptabilisé comme un touriste.

Néanmoins, au travers des différentes escales opérées dans les îles, à Tahiti mais également Moorea, Bora Bora et autres, cette activité est susceptible de générer de précieux revenus pour les différentes prestataires: artisans, guides touristiques etc.

Source: ISPf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :