lun. Nov 18th, 2019

La dette polynésienne tombe à 80 milliards de Fcfp

Au 31 décembre prochain, l’encours de la dette polynésienne atteindra 80 milliards de Fcfp, en retrait annuel de 4,4 milliards.

C’est en quelque sorte ce que doit la collectivité auprès des principaux bailleurs de fonds parmi lesquels figurent l’Agence française de développement (AFD à hauteur de 22 milliards), puis la Société de financement local (SFIL, 17 milliards) et la Caisse d’épargne d’Ile de France (8,7 milliards de Fcfp).

En cinq années, cette dette a été réduite de plus de 14 milliards de Fcfp.

La politique de désendettement initiée depuis 2015 par le gouvernement d’Edouard Fritch demeure d’actualité, en attendant le lancement des opérations de grande envergure. Elle est rendue possible par un assainissements des comptes publics d’une part, et une bonne conjoncture économique d’autre part

Rappelons que pour l’exercice 2019, le Pays a prévu lors de l’adoption du budget primitif, par délibération n° 2018-96/APF du 06 décembre 2018, la contractualisation d’une enveloppe d’emprunt de 8,4 milliards Fcfp.

Source: DOB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :