lun. Nov 11th, 2019

Hiro Tefaarere reprend le combat anti-nucléaire à la tête de Moruroa e tatou

L’ancien syndicaliste, Hiro Tefaarere, a été élu mercredi en fin de journée, président de l’association anti-nucléaire Moruroa e tatou.

Il succède à son camarade Roland Oldham décédé il y a quelques mois des suites d’une longue maladie.

Avec Michel Arakino – qui s’est finalement désisté au dernier moment – Hiro Tefaarere s’était porté candidat à la tête de cette organisation en lutte contre l’Etat pour faire reconnaître les victimes, à commencer par les anciens travailleurs, des expérimentations françaises dans le Pacifique.

Sa candidature a été plébiscitée par les neufs membres présents, selon les informations communiquées par nos confrères de TNTV

Il entend réunir, dès demain matin (jeudi),  le bureau de Moruroa e tatou pour définir le calendrier d’actions à mener.

Une chose est sûre: Hiro Tefaarere connaît bien son sujet et on peut compter sur lui pour ne pas se taire face à ses interlocuteurs de la “puissance administrante” !

A la tête de la centrale A Ti’a i Mua, dans les années 90, il avait déjà pris une part active dans le combat anti-nucléaire. Il a même été inquiété par la justice, accusé d’être responsable en partie des émeutes survenues en 1995 à l’aéroport de Tahiti-Faa’a après l’annonce par le président Jacques Chirac de la reprise des essais. Puis, le syndicaliste s’était reconverti à la politique pour finir dans les rangs de l’UPLD sous la présidence d’Oscar Temaru.

1 thought on “Hiro Tefaarere reprend le combat anti-nucléaire à la tête de Moruroa e tatou

  1. Et en meme temps , on pourrait réclamer la reconnaissance de la Nations pour tous les militaires , terre, air ,mer passés par le site de MURUROA ? mERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :