lun. Nov 18th, 2019

Coupe du monde de rugby: confrontés au Japon, les Sprinboks veulent leur revanche

Quatre ans après sa défaite historique face au Japon, l’Afrique du Sud est à nouveau défiée par l’enthousiasmante équipe nipponne.

Les amoureux du rugby se souviennent où ils se trouvaient lors de l’incroyable Afrique du Sud-Japon (32-34) de la Coupe du monde 2015. C’était il y a quatre ans, et c’était le plus grand exploit de l’histoire de ce jeu. Une performance que l’Argentine et l’Italie – les deux nations a priori montantes du rugby mondial – n’ont jamais tutoyée.

Il y a quatre ans, au Falmer Stadium de Brighton, l’Afrique du Sud était la risée du Mondial. Avant cette date, le Japon n’avait obtenu qu’une seule victoire en Coupe du monde, en 1991 face au… Zimbabwe. Si elle fut désastreuse pour l’image des Boks, cette défaite historique ne leur fut pas préjudiciable sur le plan comptable, puisqu’il s’agissait du premier match de poules.

Quatre ans plus tard, la donne a considérablement évolué. Le Japon a poursuivi sa progression fulgurante, et jouera ce week-end, à domicile, les yeux dans les yeux avec l’Afrique du Sud, pour une qualification en demi-finales de la Coupe du monde (face à la France ou au pays de Galles). Impensable !

Côté sud-africain, ce souvenir entraîne inévitablement une pression supplémentaire. « Nous savons que nous avons perdu contre le Japon, en 2015, et je ne vais pas vous dire que nous n’en avons rien à faire, confie Cheslin Kolbe, la star sud-africaine du Stade toulousain, au site spécialisé Rugbyrama. Nous savons ce qui s’est passé, mais c’était il y a quatre ans. C’est une nouvelle opportunité pour nous et nous devons juste être audacieux. Nous devons laisser 2015 derrière nous. » Si les joueurs ne parlent pas de revanche, le sélectionneur Rassie Erasmus ne veut pas non plus céder à la peur de la folie japonaise, rappelant en conférence de presse les résultats et la (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :