lun. Nov 18th, 2019

Au Qatar, on climatise même les rues !

Le pays, l’un des plus chauds au monde, a doté quelques rues et certains marchés d’un système de climatisation extérieure, relate « Le Parisien ».

Avec des températures pouvant atteindre les 45 degrés en été, le Qatar est l’un des pays les plus chauds de la planète. Mais aussi l’un des plus riches. Alors, pour lutter contre les chaleurs étouffantes, la monarchie n’a pas hésité à équiper certaines de ses rues de coûteux (et peu écologiques) systèmes de climatisation extérieure. Trottoirs, marchés, centres commerciaux à ciel ouvert…, les Qataris peuvent désormais profiter de l’air conditionné, comme l’explique le Washington Post dans un article relayé par nos confrères du Parisien, dimanche 20 octobre.

Rafraîchir le pays devient une problématique d’autant plus prégnante que le Qatar sera l’hôte de la Coupe du monde de football de 2022. Si la compétition sera exceptionnellement organisée en novembre pour éviter le brasier estival, les températures dépassent tout de même les 30 degrés. La monarchie a d’ailleurs dépensé sans compter pour climatiser ses infrastructures sportives.

60 % de la consommation électrique dévolue à la climatisation

Ce gain de confort se fait cependant au détriment de l’écologie, car les climatiseurs génèrent des émissions carbone qui participent au réchauffement de la planète. Cela n’empêche pas le pays de consacrer près de 60 % de son électricité à la climatisation. Une consommation qui devrait doubler d’ici à 2030 par rapport à 2016, explique Le Parisien. Pour beaucoup de Qataris, il s’agit en effet d’une question de survie : « Sans ces climatiseurs, la vie à l’extérieur serait tout simplement insupportable », fait ainsi valoir Yousef al-Horr, fondateur de l’Organisation du Golfe pour la recherche et le développement.

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :