lun. Nov 11th, 2019

Surpris par les pluies dans la Tuauru (Mahina), deux randonneurs retrouvés sains et saufs

Deux randonneurs ont été retrouvés sains et saufs à Mahina, relate le haut-commissariat.

Une opération de secours a été menée hier soir (ndlr: dimanche) pour retrouver un homme âgé de 65 ans et une femme âgée de 55 ans, partis en randonnée plus tôt dans la matinée dans la vallée de la Tuauru à Mahina.

Alertée en début de soirée par la famille d’un des randonneurs, la gendarmerie d’Arue a procédé à une enquête de voisinage avant de confirmer la demande des secours en lien avec la commune de Mahina.

Coordonnés par la direction de la protection civile du Haut-commissariat, les secours ont été déployés par voie terrestre avec la mobilisation des sapeurs-pompiers de la commune de Mahina mais également par voie aérienne avec l’engagement d’un hélicoptère Dauphin.

En hypothermie mais saine et sauve, la première victime a été extraite en fond de vallée par l’hélicoptère avant d’être évacuée sur le centre hospitalier du Taoone. Tombée à l’eau, la deuxième victime a été retrouvée choquée mais indemne par le Dauphin vers 1h45 du matin puis transportée vers l’hôpital.

Sans l’intervention des forces de l’ordre, des moyens de secours et de l’hélicoptère, cette situation aurait pu rapidement tourné au drame, les deux randonneurs ayant été surpris par les pluies avec des recherches plus difficiles la nuit.

A cette occasion, le Haut-commissariat rappelle aux randonneurs les conseils prévention et de sécurité élémentaires à suivre avant tout départ en montagne :

– se renseigner sur la météo et étudier le parcours envisagé (itinéraire, particularités, type de sentier, dangers potentiels) ;

– ne pas partir seul en randonnée ;

– porter des chaussures adaptées à la randonnée ;

– emporter dans son sac de l’eau, de  la nourriture, des vêtements de pluie, vestes retro-réfléchissantes, une lampe électrique, des allumettes, une couverture de survie ;

– prévenir son entourage du parcours prévu et de la durée de la randonnée avec un horaire de retour prévisionnel ;

– se munir d’une balise de détresse ou d’un téléphone portable ;

– prévenir rapidement les secours si vos proches partis en randonnée ne sont pas rentrés à l’heure prévue.

En cas d’urgence, composez le 18 ou le 112, si vous êtes dans une zone couverte par un réseau de téléphonie mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :