lun. Nov 11th, 2019

Coupe du monde de rugby: épine anglaise dans le cuir des Blacks battus 19 à 7

Le XV de la Rose a été quasiment intouchable face à des Blacks qui, il faut l’admettre, n’étaient pas à leur niveau habituel. Battus, et avec la manière, ils n’accrocheront pas une troisième étoile à leur maillot.

Sans complexe, les Anglais ont pris largement à leur avantage cette première mi-temps, dominant dans tous les compartiments du jeu.

1 minute, 50 seconde. Essai de Manu Tuilagi. Les Néo-zélandais sont cueillis à froid: 7 à 0.

A l’évidence, les Blacks n’y sont pas ! Pire, ils éprouvent le plus grand mal à mettre en place leur jeu.

A la 24ème, ils passent à côté de la correction après un nouvel essai anglais, cette fois-ci refusé après le concours de l’arbitrage vidéo pour un passage à vide dans la défense néo-zélandaise. Mais les coéquipiers de Farell campent crânement dans le jardin des doubles champion du monde. Il faut dire que s’ils l’emportent, chaque jouer de la Rose touchera un joli pactole, l’équivalent de 50 000 euros, soit environ 6 millions de Fcfp.

A la 40ème. Pénalité transformée par Georges Ford. Steve Hansen va devoir démobiliser ses troupes pour mettre (enfin!) la marche avant.

Mi-temps: les Anglais sont devant 10 à 0

A la 42ème: nouvelle pénalité en faveur des Anglais. Manqué !

45ème: essai du n°9 anglais, Ben Youngs. Encore refusé toujours grâce à la vidéo. En-avant constaté dans un regroupement. Mais la domination du XV de la Rose reste intacte.

48ème. Pénalité pour les Anglais à cause d’un plaquage sans ballon sur Vunipoula. Face aux perches, Ford ne tremble pas. 13 à 0.

Electro-cardiogramme toujours plat du côté des Blacks.

56ème. Les Blacks débloquent le compteur (13-7) après une touche à cinq mètres de la ligne. Première initiative néo-zélandaise qui relance la partie.

62ème: nouvelle pénalité anglaise. 16 à 7.

69ème: encore une pénalité anglaise et trop de fautes commises par le Blacks. 19-7. A 10 minutes du coup de sifflet final, la messe semble dite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :