mer. Nov 20th, 2019

Deux programmes de formation touristique pour rehausser la qualité de service

 La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, et le président de la Chambre de commerce et d’Industrie des Services et des Métiers (CCISM), Stéphane Chin Loy, ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat relatives à des programmes de formations touristiques.

Fort du succès de la première édition, la CCISM relance le passeport Tourisme avec le soutien du ministère du Tourisme afin de former et d’accompagner individuellement les prestataires d’activités touristiques dans les différents archipels.

Ainsi, les professionnels auront la possibilité de renforcer leurs bases en langues étrangères, notamment en Anglais, d’améliorer l’accueil client et la commercialisation de leurs produits, de faciliter la gestion comptable et administrative de leurs activités. Ces formations permettront aussi un accompagnement dans la promotion de leurs activités par l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et des réseaux sociaux.

Ainsi, la Chambre s’est fixée pour objectif de former et accompagner près de 120 prestataires d’activités touristiques des îles. Une première session de formation devrait, donc, débuter à compter du mois de décembre. 

Une autre formation sera également lancée à compter du 18 novembre, pour les acteurs publics et privés du tourisme de croisière. En effet, à l’occasion du Seatrade Cruise Global 2019, la CCISM a établi un partenariat avec la société Aquila Tours, reconnue comme l’un des meilleurs voyagistes au monde par les organisateurs de croisière. Cette société a ouvert, depuis 2007, un centre de formation pour les professionnels du tourisme de croisière. 

Organisé sur trois jours de formation, les professionnels seront invités à participer lors du premier jour à une conférence afin de mieux appréhender le secteur de la croisière, puis à une journée de formation « FCCA Frontline & customer service training » consacrée au service qualité et de gestion de crise avec la clientèle, avec enfin une troisième demi-journée, plus particulièrement pour les guides touristiques. Cette dernière journée de formation sera une première approche du programme de certification internationale d’excellence des guides touristiques.

 Comme l’a rappelé la ministre du Tourisme et du Travail, ces formations sont particulièrement soutenues par le Pays puisqu’elles répondent à des besoins identifiés et à des demandes des professionnels. Elles permettent une montée en compétence, une amélioration de l’exercice des activités touristiques et une meilleure qualité de service. Elles répondent par ailleurs aux objectifs fixés dans le cadre de la stratégie de développement touristique 2015-2020.

Source: Gouvernement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :