mer. Nov 20th, 2019

Le haut-commissaire déplore la persistance de comportements dangereux sur nos routes

Le haut-commissariat a dressé le bilan des contrôles routiers pendant le week-end la Toussaint  avec 303 infractions constatées.

Comme il s’était engagé lors de sa prise de fonctions, le représentant de l’Etat en Polynésie française, Dominique Sorain, a donné des instructions pour intensifier les contrôles routiers sur l’ensemble du territoire polynésien.

La présence accrue des forces de sécurité sur les routes se traduit par la constatation de nombreuses infractions parmi lesquelles la vitesse et la conduite sous l’empire d’un état alcoolique qui sont génératrices des accidents les plus graves.

Malgré les campagnes de prévention qui se multiplient, une réponse pénale forte en matière de répression, on ne peut que déplorer la persistance de comportements dangereux, souligne le haut-commissariat. Et pour cause, trois cent trois infractions ont été relevées pendant le week-end de la Toussaint.

Si l’on constate une baisse des accidents, le nombre de morts sur les routes reste toujours trop élevé: vingt-neuf tués depuis le début de l’année.

Et le communiqué de conclure: “La route est un espace que nous partageons tous où le respect du code de la route est fondamental pour circuler en toute sécurité, y compris pour des trajets de courtes distances. Ces opérations de contrôles routiers seront renouvelées régulièrement. La sécurité routière est l’affaire de tous !”

Source: Haut-commissariat – Photo d’archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :