lun. Nov 11th, 2019

Tous Musulmans !

“Vivre ensemble, c’est urgent”.

Selon un comptage réalisé par le cabinet Occurence pour un collectif de médias dont l’AFP, 13.500 personnes ont défilé à Paris ce dimanche 10 novembre pour une marche controversée contre l’islamophobie, qui a déchiré la gauche et provoqué une levée de boucliers du gouvernement et de l’extrême droite.

“Oui à la critique de la religion, non à la haine du croyant”, “stop à l’islamophobie”, pouvait-on aussi lire sur des pancartes de manifestants au milieu de nombreux drapeaux français. “Solidarité avec les femmes voilées”, ont scandé des participants.

Partie de la gare du Nord à 13 heures, la manifestation, à l’appel de plusieurs personnalités et organisations comme le NPA ou encore le Collectif contre l’islamophobie en France, allait jusqu’à la place de la Nation.

L’appel à manifester avait été lancé le 1er novembre dans le quotidien Libération, quatre jours après l’attaque d’une mosquée à Bayonne et sur fond de débat ravivé sur le port du voile et la laïcité. Le message initial était de dire “STOP à l’islamophobie”, à la “stigmatisation grandissante” des musulmans, victimes de “discriminations” et d’“agressions”.

“On vient alerter, dire qu’il y a un niveau de haine à ne pas dépasser. On est ouverts à la critique, mais il ne faut pas dépasser certaines limites dans l’agression”, a déclaré à l’AFP un manifestant, Labri, un entrepreneur…

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :