mer. Déc 11th, 2019

“Malboro Man” a cassé sa pipe à l’âge de 90 ans

Robert Norris est décédé le 3 novembre dernier à l’âge de 90 ans. Il était le premier à incarner la célèbre marque de cigarettes américaine.

Et si son nom ne vous évoque rien de particulier, son allure de cow-boy assuré, sa chemise rouge et son chapeau abîmés vous parleront sans doute davantage. Car dès 1955, cet éleveur, alors âgé de 26 ans, endosse un rôle qui paraît taillé pour lui, ou presque : non fumeur, il devient mannequin pour le cigarettier Malboro, notamment dans des campagnes publicitaires télévisées.

L’année précédente, l’enseigne américaine, née en 1924 et qui ne pèse même pas 1 % des ventes de cigarettes au pays de l’Oncle Sam, décide de se réinventer sous l’impulsion de son propriétaire, Philip Morris. Malboro est alors une marque haut de gamme destinée aux femmes. Il faut donc viriliser le produit, durcir son image. C’est là que Robert Norris entre en scène, repéré sur une photo où il figure avec un ami proche, John Wayne, symbole de l’American way of life. L’effet est quasi immédiat : l’entreprise augmente ses ventes de 300 % en deux ans. Quelques années plus tard, elle est leader du marché mondial.

L’une des campagnes publicaitaires “les plus réussies”

Professeur et conférencier à l’Université du Michigan, le professeur Scott Ellsworth, qui a étudié la stratégie marketing de Marlboro, estime dans les colonnes du New York Times que “la campagne Marlboro Man est facilement l’une des campagnes publicitaires les plus réussies de tous les temps”. Mais après 14 ans de bons et loyaux services pour le cigarettier, le cowboy devenu icône se retire. Car la médecine en est désormais sûre : fumer nuit à la santé. Et Robert Norris veut donner le (…) Lire la suite sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :