mer. Déc 11th, 2019

Présidentielle 2022: seulement 5% d’écart dans l’hypothèse d’un duel Macron-Le Pen…

C’est un sondage qui fait réfléchir.

Selon l’Ifop, en cas de duel Macron-Le Pen à la prochaine présidentielle, la leader du RN arriverait en tête au premier tour (de peu) et serait battue (45-55) au second tour.

Ce qui n’est pas grand-chose… 5 % de Français qui changent d’avis et le pays bascule. Certains politologues comme Jérôme Fourquet affirment qu’il existe encore un plafond de verre pour Marine Le Pen, que la jonction entre les populistes de droite et de gauche ne s’est pas produite, mais la menace est là.

A tel point que la Fondation pour l’innovation politique a créé un indicateur de la protestation électorale.

L’enquête réalisée à partir d’un échantillon de 3 000 personnes livre des pistes. En 2022, au premier tour, 56 % des inscrits pourraient voter blanc ou s’abstenir, et 49 % des votants pourraient faire un choix populiste dès le premier tour (RN, DLF, LFI ou NPA).

Au second tour, 30 % se disent certains de voter Macron et 23 % Le Pen, mais 27 % voteraient blanc ou s’abstiendraient. Et 18 % ne savent pas ! Or, expliquent les auteurs de cette étude, le vote blanc, l’abstention, favorisent les erreurs d’anticipation et les accidents électoraux. Autre sujet d’inquiétude, la porosité croissante entre les électorats RN et LFI : 19 % des personnes ayant déjà voté RN se disent prêtes à voter LFI, et 22 % de ceux qui ont déjà voté LFI se disent prêts à voter RN.

Un indicateur à suivre.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :