ven. Déc 13th, 2019

Violences intrafamiliales: une nouvelle procédure de signalement

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, le 25 novembre 2019, une cinquantaine de professionnels de santé se sont réunis au CCSPMI à Hamuta pour
débattre de la prise en charge les violences intrafamiliales.

Organisée par le Dr. Maire Tuheiava, cette réunion a été l’occasion de présenter la nouvelle procédure de signalement et de débattre de situations compliquées rencontrées par les professionnels de santé.

Comme le souligne le Dr. Maire Tuheiava, « aucune violence portée à notre connaissance ou à notre attention ne doit être considérée comme négligeable, mineure ou pouvant s’arranger. Notre rôle,
c’est d’abord de signaler ».

Cette rencontre a été coordonnée par Christiane Nhun Fat, psychologue du service, et a été ouverte en présence du Dr Laurence Bonnac-Théron, directrice de la santé.

Plusieurs experts étaient présents pour répondre aux interrogations des participants : Mme Audrey Gambin, substitute du procureur de la République en charge des mineurs, Mme Mireille Koan, responsable de la cellule Signalement à la DSFE, Mme Cécile Moreau, présidente de l’Association Pour les Actions Judiciaires), Mme Maea Pecket, de la brigade de la protection de la famille et Mme Karine Vincent, de l’État-major de la police de la Sécurité publique.

Communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :