ven. Déc 13th, 2019

Les foyers de tension se multiplient dans le monde sur fond d’inégalités sociales

Il faut remonter à la fin des années 1960 pour trouver des mouvements de protestation d’une ampleur équivalente à ceux qui agitent aujourd’hui de nombreux pays.

De nature spontanée, sans lien entre eux, ils sont nés de causes variées, depuis la taxe sur les conversations WhatsApp au Liban jusqu’à un projet de loi d’extradition à Hong-Kong. Si certains thèmes reviennent souvent – mécontentement économique, corruption, soupçons de fraude électorale -, il s’agit plus de coïncidences que de similitudes profondes.

Explication démographique

Soucieux de leur trouver une cohérence, les analystes avancent trois catégories d’explications : économiques, démographiques et conspirationnistes.

L’aspect économique a joué un rôle important au Chili, où l’augmentation de 4 % du prix du ticket de métro a été la goutte d’eau dans une société de plus en plus inégalitaire. La gauche n’y voit qu’une nouvelle preuve du caractère dysfonctionnel du capitalisme. Comme le relève une revue socialisante australienne, « depuis plus de quatre décennies, les pays sont ravagés les uns après les autres par une politique néolibérale qui fait payer aux pauvres la crise croissante du système ». Il est vrai que même les partisans les plus acharnés des marchés libres considèrent la montée des inégalités comme une des racines de la colère.

L’explication démographique souligne que les jeunes sont souvent les plus prompts à manifester. Certains historiens font le parallèle avec les années 1960 où, comme aujourd’hui, « l’excédent de jeunes gens éduqués », suite à la généralisation de l’enseignement supérieur, fait qu’il y a plus de diplômés que d’emplois correspondants. Et pour ce qui est du conspirationnisme, on observe que nombre de gouvernements attribuent les désordres à d’obscures forces étrangères. Cuba et le Venezuela sont ainsi accusés d’attiser les mouvements latino-américains. Pourtant, aucune de ces théories n’explique l’ensemble des mouvements en cours.

Lire la suite sur challenges.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :