ven. Déc 13th, 2019

Tout ce que l’on peut tirer du noni…

Le président Edouard Fritch a reçu, lundi après-midi, le responsable du laboratoire scientifique de Morinda Japon, Fumiyuki Isami.

Après avoir étudié et analysé les feuilles, le fruit et les graines du noni, Fumiyuki Isami est venu présenter les nouveaux produits de soins et de compléments alimentaires tirés des molécules du « Morinda citrifolia ».  Morinda Japon est en pleine expansion vers le marché asiatique, et en particulier chinois, pour les boissons à base de noni.

Lors de cet entretien, le président a salué l’engagement de Morinda Japon en faveur du noni naturel de Polynésie française, lequel fait travailler de nombreuses familles de Tahiti et des îles, dans une démarche inspirée de l’économie solidaire et équitable.

Source: Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :