mar. Jan 21st, 2020

Une “AP” de 900 millions pour acheter deux hélicoptères

C’est l’information de ce début de soirée à l’assemblée de la Polynésie française alors que se poursuivent les travaux budgétaires.

Le gouvernement n’est pas dans les “y’a qu’à” mais dans les “on fait” ! dixit le vice-président Teva Rohfristch en réponse au représentant Tavini, Tony Géros.

Le sujet du jour parmi d’autres: la problématique des évacuations sanitaires aux Marquises qui s’est avérée doublement plus urgente après le décès brutal du petit Hoane, faute de soins dans les temps impartis.

A la suite de quoi, le président du pays et le haut-commissaire se sont rendus sur place, le 28 octobre (photo Présidence), pour annoncer des mesures fortes, parmi lesquelles la mise en exploitation d’un ou de deux hélicoptères. Quand bien même chacun sait qu’une telle activité sera probablement déficitaire…

Après avoir songé un moment recourir aux moyens de Tahiti Nui Hélicoptères, filiale d’Air Tahiti Nui, le Pays vient de prendre la décision d’investir dans l’achat de deux hélicoptères d’occasion. Raison pour laquelle une “autorisation de programme” d’un montant de 900 millions de Fcfp a été inscrite en urgence au budget primitif du Pays. Passage obligé pour entrer en négociation avec le vendeur en métropole, apprend t-on de bonne source.

Une fois que l’accord aura été trouvé, les crédits seront ventilés en conséquence, a précisé le vice-président.

Rappelons que le Pays s’est engagé vis-à-vis des Marquisiens à trouver une solution pérenne d’ici à la fin du premier semestre 2020. Et il entend bien l’honorer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :