8 janvier 2020

Un tiers de l’île Kangourou a brûlé

La NASA estime que 155 000 hectares (un tiers de la surface totale) de “l’île Kangourou” ont été consumés par des incendies, et qualifie l’événement de tragédie écologique”, rapporte CNN.

Située au large de la côte sud de l’Australie, l’île Kangourou est célèbre pour sa nature sauvage et encore vierge.

L’île regroupe notamment des réserves naturelles protégées regorgeant de faune indigène, comme les otaries, les koalas ou encore diverses espèces d’oiseaux. Elle abrite également un animal en voie de disparition – un petit marsupial trouvé uniquement sur l’île – et le cacatoès noir brillant, au bord de l’extinction au cours des deux dernières décennies.

Des milliers de koalas tués

Des incendies dévastateurs ont ravagé l’île depuis fin décembre, tuant deux personnes, détruisant 56 maisons et endommageant des centaines de bâtiments, selon le gouvernement de l’Australie-Méridionale.

L’image de la NASA montre en effet qu’une grande partie des zones brûlées se trouvent à l’ouest de l’île, y compris le parc national de Flinders Chase, où les incendies ont été initialement déclenchés par des éclairs. Les écologistes estiment qu’environ 25 000 koalas de l’île Kangourou sont morts dans les incendies, ce qui représente la moitié de la population des marsupiaux de l’île, toujours selon la NASA.

Lire la suite sur L’Express.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :