9 janvier 2020

Arue, sa qualité de vie et l’efficacité de ses mutoï

La municipalité de Arue tient publiquement à louer le travail et le sang froid de ses agents de police judiciaire adjoints.

La presse a relaté l’arrestation le 6 janvier dernier de Ben Benacek, allant jusqu’à imputer cet acte de “bravoure” à plusieurs policiers à Pirae.

Et la Ville “où il fait bon vivre” de rectifier l’information: “Deux de nos mutoï sont intervenus en début d’après-midi dans une servitude de Arue à l’appel d’une dame paniquée de trouver un homme torse et pied nus dans sa maison en train de boire une bouteille de champagne après avoir consommé trois bières… Invité à quitter les lieux et à suivre les mutoï pour le poste de gendarmerie que nos mutoï venaient d’informer, Ben Benacek leur a répondu “j’ai vécu ma vie avec les menottes. Pas aujourd’hui. Je vais vous détruire”.

Se relevant, se mettant en garde et commençant à donner des coups, le délinquant de triste notoriété dans nos îles a finalement été maitrisé puis menotté par les deux APJA pour être ensuite remis aux gendarmes qui arrivaient. Preuve en est qu’il n’est pas si redoutable que certains le pensent!…

La Ville de Arue souligne également que ses mutoï se sont également illustrés lors de la course-poursuite Mahina – Papeete. En effet, soutenu par le vigile des “Trois Brasseurs”, l’un d’eux avait procédé à l’interpellation du conducteur qui tentait de se sauver à pied en traversant le bar de Papeete.

En conclusion, la municipalité souhaite qu’à l’avenir ses représentants de la sécurité soient reconnus à leur juste valeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :