jeu. Fév 20th, 2020

De l’eau des toilettes transformée en eau potable…

«De l’eau, c’est de l’eau quoi. Je suis un peu étonné mais c’est positif si on peut réutiliser l’eau. Je pense que c’est l’avenir ! » s’exclame un client.
Surprenant et pourtant, le procédé est moins complexe qu’on ne l’imagine. Après avoir été préfiltrée, les éléments solides vont dans une fosse septique. Quant à l’eau sale, elle est d’abord filtrée par ce qui ressemble à un petit jardin.

Un système écologique innovant et performant

« Ça fonctionne en deux étapes. Dans un premier temps, l’eau sale est filtrée par de la lave et le substrat qu’il y a en-dessous. Et dans un deuxième temps, des bactéries qui sont présentes au niveau des racines des plantes dégradent les composants chimiques et biologiques de l’eau sale.» explique Wouter Igodt, le propriétaire de ce filtre appelé Ecoz.

Deux types de bactéries spécifiques dégradent les matériaux organiques et les composants azotés. L’eau qui ressort est transparente et sans odeur. «Ce filtre biologique fonctionne toute l’année, 7 jours sur 7, 24h sur 24. C’est durable. Nous faisons ça avec une pompe. Ça coûte à peu près 65 euros d’électricité par an. C’est tout.»

A ce stade, l’eau n’est pas encore consommable. Elle doit passer par un second système qui va permettre d’obtenir une eau potable et de la servir aux clients. Ce deuxième système peut purifier n’importe quel type d’eau : pluie, toilettes et même l’eau de mer.

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :