ven. Fév 21st, 2020

Ces déchets radioactifs que Brotherson demande à Macron d’enlever…

Le député de Polynésie Moetai Brotherson a demandé dans un courrier à Emmanuel Macron, qui sera en avril dans l’archipel polynésien, de s’engager sur “un vaste projet de retrait et de retraitement de l’ensemble des déchets et résidus radioactifs issus des essais nucléaires de Moruroa”. 

De 1966 à 1996, les atolls de Mururoa et Fangataufa ont été le théâtre de 193 essais nucléaires, qui ont eu des effets sur la santé et l’environnement des populations. Le chef de l’Etat devrait se rendre en Polynésie à la mi-avril, au moment de la tenue de deux sommets, “France-Océanie” et “One Planet Summit”.

“Monsieur le Président, plutôt que de faire l’autruche, la République Française s’honorerait à s’engager dès aujourd’hui dans un ambitieux et vaste projet de retrait et de retraitement de l’ensemble des déchets et résidus radioactifs issus des essais nucléaires de Moruroa”, explique le député rattaché au groupe communiste à l’Assemblée et représentant du Tavini Huiraatira, parti indépendantiste polynésien, dans une lettre.

“Un message dramatique aux Polynésiens”

Il rappelle que les essais nucléaires, “notamment dans leur partie souterraine, ont généré une quantité de déchets et résidus radioactifs”. “Aujourd’hui, une proportion non négligeable de ces déchets est stockée dans des puits de plusieurs centaines de mètres de profondeur percés dans l’anneau corallien de Moruroa, ou pire, au fond de son lagon, notamment au lieu-dit +banc Colette+”. 

Mais “des fissures dans le socle même de l’atoll”, “induites par les essais souterrains notamment”, menacent “d’effondrement une partie de l’atoll. Il apparaît que, tant les puits de confinement, que le banc Colette se situent précisément dans la zone menacée”, explique-t-il.

Pour le député polynésien, ne pas s’engager sur la dépollution du site “serait envoyer un message dramatique aux Polynés...Lire la suite sur L’Express.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :