14 février 2020

Les prix des produits alimentaires ont “flambé” de 4,1% sur douze mois

En janvier 2020, l’indice des prix à la consommation reste globalement stable et s’établit à 99,99, annonce l’institut de la statistique (ISPf) dans son dernier relevé mensuel. Une analyse qui mérite d’être nuancée…

En introduction, on apprend en effet que la baisse de 2,2 % des prix dans la division Transport (aérien, domestique et/ou international ?) compense la hausse de 2,2 % des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées.

Mais un peu plus loin, l’ISPF entre dans le détail: “Les prix des Produits alimentaires et boissons non alcoolisées augmentent de 2,2 % en janvier 2020. Cette évolution est essentiellement liée à la hausse de 10,7 % des prix des Produits de la mer et dans une moindre mesure à celle de 3,5 % des prix des légumes. Sur la même période, les prix sont en baisse pour les laits, fromages et oeufs (- 0,8 %) et les huiles et graisses (- 0,2 %). En glissement sur douze mois, les prix dans cette division augmentent de 4,1 %.”

En somme, si l’on comprend bien, sur douze mois, les prix des produits alimentaires ont “flambé” de 4,1%. Ce que nous constatons, toutes et tous, en faisant nos emplettes dans les magasins…

Sur douze mois, l’indice général des prix à la consommation augmente de 1,7 %. Une inflation, somme toute contenue, grâce à la “baisse de 2,2% des prix dans la division Transport”.

Faisons simplement remarquer que les achats de produits alimentaires sont une préoccupation quotidienne et affectent d’autant plus le porte-monnaie des ménages. Ce qui n’est pas le cas des Transports, tant voyager (dans les îles ou à l’international) ne concerne qu’une minorité de la population.

Photo: DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :