19 février 2020

Pour une montée en compétences dans les pensions de famille

Rencontre, mardi matin, avec onze professionnels du tourisme de Tahiti participant au programme de formation destiné à l’ensemble des propriétaires, gérants, personnels des hôtels de famille, dans les cinq archipels de Polynésie française.

Pour rompre avec l’isolement des archipels, continuer de structurer le secteur des hôtels de famille et capitaliser sur une activité à fort potentiel de développement, le ministère du Tourisme accompagne depuis 2017 un vaste programme de formation professionnelle à Tahiti et dans les îles. L’organisme de formation HSF Espace Formation s’est vu confier cette mission sur la période 2019-2020.

Le dispositif mis en place en 2017 et 2018 a permis de couvrir la majeure partie des îles des cinq archipels de Polynésie française et de donner l’opportunité aux gérants, propriétaires, personnels des hôtels de famille d’avoir aussi accès aux actions de formation, dont ils ont besoin.

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a souhaité que les actions de formation soient organisées sur site, chaque fois que cela était possible, afin de privilégier les échanges et les mises en situation dans l’environnement de chacun. Les problématiques sont très différentes d’une île à l’autre et il a semblé primordial, pour optimiser les actions de formation et faciliter l’acquisition des compétences, de confronter les formateurs à la réalité du « terrain ».

Les retours de la première partie du parcours décliné sur deux ans, ont été très positifs. Les actions ont déclenché un vif intérêt de chacun et révélé l’importance de la formation professionnelle pour le développement des pensions de famille. Plus de 150 établissements ont bénéficié des premières actions et les cinq archipels ont été concernés. Les participants sont demandeurs de plus de thématiques et ont fait part de leur volonté de continuer dans cette démarche d’apprentissage.

Ainsi, les thématiques « métiers » du programme ont été minutieusement construites sur la base des échanges avec les gérants et personnels des pensions de famille, de l’expertise et de la connaissance pointue du secteur touristique et des îles et des intervenants.

Le parcours s’articule autour des modules suivants : la gestion et commercialisation d’une pension de famille, l’optimisation de sa communication via les réseaux sociaux, l’hygiène et la sécurité, les réseaux de distribution, les essentiels de la comptabilité, l’anglais touristique et commercial, les bases d’un service de qualité (restaurant et chambres) et la cuisine authentique polynésienne

Plus de cinquante sessions de 12 à 20h chacune seront animées sur la période 2019-2020. Les échanges qui ont suivi ont permis aux professionnels d’exprimer leur ressenti pour cette formation. Comme l’a déclaré un gérant de pension, « on croit souvent tout savoir, mais en venant en formation, je me rends compte qu’il y a tant de choses à apprendre, pour l’accueil, la qualité du service et démarches administratives et fiscales.»

A terme, sur quatre ans, trois cents établissements auront bénéficié de cette formation. Trente sessions ont déjà été réalisées, pour un objectif de soixante sessions d’ici la fin de l’année. La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, invite les professionnels du secteur à s’inscrire à cette formation qui contribue à l’amélioration et à la professionnalisation du secteur touristique, particulièrement pour les pensions de famille. Cette montée en compétences participe à la promotion et à l’image de la destination.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :