Municipales: la décharge de Faa’a, c’est “bon pour la fumigation des arbres fruitiers”

Dixit le maire sortant de Faa’a, Oscar Temaru, mercredi soir lors du débat télévisé organisé sur Polynésie 1ère dans le cadre des élections municipales.

Après sa “recette miracle” pour nous préserver du coronavirus, à savoir jeûner, le président du parti indépendantiste, candidat à sa propre succession à Faa’a, n’a pas voulu reconnaître que son dépotoir à ciel ouvert constituait une véritable plaie pour nos îles.

Voilà trente ans, au moins, que sa gestion en la matière lui est reprochée. Ce n’est pas faute d’avoir multiplié le nombre de déplacements (coûteux) à l’étranger pour trouver une solution alternative. En vain.

A l’en croire, les centres techniques tels que Paihoro, ou ailleurs dans le monde, sont voués à disparaître. Celui de Paihoro fermera “dans cinq ans”, a t-il affirmé. Peut-être…, pas parce que cela ne fonctionne pas mais plutôt parce que nous sommes arrivés à saturation dans l’enfouissement. Et encore, des possibilités d’extension sont encore à l’étude.

En revanche, là où Oscar Temaru y va un peu fort, c’est lorsqu’il déclare sans sourciller que les fumées toxiques qui se dégagent à chaque incendie sur le site, “c’est bon pour les fumigations de nos arbres fruitiers”. Dans la même veine, il annonce encore vouloir transformer la décharge en practice de golf, discipline qu’il affectionne tant.

Pour une fois qu’il fera quelque chose pour les touristes étrangers, cette promesse mérite d’être gravée dans le marbre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :