L’économie américaine entre en récession

Le retournement de cycle, tant annoncé aux Etats-Unis, serait déjà là.

La faute au foudroyant coronavirus qui paralyse le monde, y compris outre-Atlantique, n’en déplaise au président américain Donald Trump.

Dans une note aux investisseurs envoyée ce jeudi, Bank of America n’y va pas par quatre chemins : “Nous déclarons officiellement que l’économie est entrée dans une récession … rejoignant le reste du monde, et c’est une profonde chute” écrit Michelle Meyer, chef économiste. “Des emplois seront perdus, la richesse sera détruite et la confiance déprimée”.

Selon les prévisions de la banque, le PIB s’effondrera de 12% (en rythme annualisé) au deuxième trimestre. Ce serait alors la plus forte baisse trimestrielle de l’histoire de l’après-guerre pour le pays. Le tout après une croissance de seulement 0,5% au premier trimestre 2020. Pour l’année pleine, Bank of America prévoit aussi une récession : -0,8%.

La banque J.P. Morgan encore plus pessimiste

J.P. Morgan n’est pas beaucoup plus optimiste même si il semble clair, pour le moment, que le rebond sera rapide. La banque prévoit une baisse de 14% du PIB au deuxième trimestre (toujours en rythme annualisé) avant un rebond de 8% au trimestre suivant. Sur l’année, le recul pourrait être de -1,5%.

Lundi dernier, Donald Trump a, pour la première fois, jugé “possible” une récession aux Etats-Unis. “Nous ne pensons pas en termes de récession. Nous pensons en termes de virus”,…

Lire la suite sur BFM Business

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :