Coronavirus: check-point au bas du Tahara’a

Aux premières heures de la matinée, un barrage filtrant a été installé au bas du Tahara’a, côté Arue, pour contrôler les motifs de déplacement des automobilistes.

Après deux jours de confinement, globalement respecté ce week-end, place aux choses sérieuses! Alors que la zone urbaine de Papeete tourne plus que jamais au ralenti, et au lendemain de l’annonce du président de cantonner à la maison tous les agents de la fonction publique territoriale, certains ont quand même pris la route de bonne heure. Comme si de rien n’était…

Et à constater les embouteillages dans la descente du col du Tahara’a, ils étaient nombreux ce matin à avoir une bonne raison d’aller en ville….

C’était probablement sans se douter de la présence des forces de l’ordre postées face à l’ancien hôtel Radisson. Là, gendarmes et mutoï de Arue ont arrêté tous véhicules, voitures et deux-roues, pour vérifier les documents justifiant un déplacement dérogatoire.

Seul regret: le barrage filtrant aurait pu être installé à un autre endroit pour éviter que les véhicules ne chauffent trop dans la montée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :