Coronavirus: service restreint à la centrale EDT de la Punaruu

EDT ENGIE annonce avoir modifié l’organisation à la centrale de la Punaruu depuis les mesures de confinement, pour éviter au maximum les risques de contamination entre les agents.

Les équipes de quart de la centrale et du dispatching ont modifié leur méthode de passation du quart pour respecter les mesures barrières, et les postes de travail commun sont désinfectés à chaque changement de quart.

Depuis le confinement et suite à la réduction d’activité économique, la consommation d’électricité à Tahiti a baissé de 15% environ, mais la sollicitation de la centrale thermique Emile Martin reste très élevée, car la météo actuelle est très peu favorable à l’hydroélectricité qui produit à minima.

Les équipes de jour (maintenance et exploitation) ont été réorganisées pour assurer une astreinte permettant le fonctionnement continu du réseau et répondre aux appels en cas de panne.

En service minimum, 25 agents sur 80 sont présents, le reste étant d’astreinte ou en congés payés en confinement afin d’assurer la relève si nécessaire.

La capacité de production électrique de la centrale de la Punaruu est disponible à 100 %, car le groupe n°3 qui était en très grande révision depuis 9 mois a été remis en service mercredi 25 mars 2020. L’ensemble des travaux programmés non urgents ont été reportés.

La centrale thermique de Vairaatoa à Papeete est armée normalement pour assurer sa mission de complément et de secours en cas de besoin.

Les moyens de production thermique ont permis de couvrir environ 85% de la demande d’énergie électrique de l’île de Tahiti, 9% par les moyens hydroélectriques et 6 % par les fermes solaires.

EDT ENGIE remercie toutes ses équipes qui travaillent quotidiennement pour garantir la continuité du service public de l’électricité aux Polynésiens (production d’électricité, pilotage et maintien en service des réseaux de distribution).

EDT ENGIE invite les Polynésiens à maîtriser leur consommation d’électricité durant le confinement.

A partir du communiqué

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :