Coravirus: prise en charge des frais de garderie des personnels mobilisés

Le déclenchement de la phase 3 du plan stratégique de gestion de la crise sanitaire coronavirus COVID 19 a conduit le gouvernement à prononcer la fermeture immédiate des crèches et garderies.

A titre dérogatoire, quatre structures agréées ont été retenues, sur leur initiative, pour accueillir pendant toute la période de crise sanitaire, les enfants des personnels suivants :

–  les personnels des structures de santé publiques et privées de la Polynésie française ;

–  les professionnels de santé libéraux : médecins, sages-femmes, infirmières, ambulanciers, pharmaciens et biologistes, masseurs-kinésithérapeutes ;

–  les personnels des crèches et garderies maintenues ouvertes ;

–  les personnels des services de l’Etat mobilisés dans la gestion opérationnelle de l’épidémie coronavirus covid-19.

En conséquence, le gouvernement a décidé de solliciter les fonds d’action sociale du régime des salariés, et, par équité, du régime des non salariés (pour les professionnels de santé libéraux), sur un tarif plafonné de 90 000 Fcfp mensuel par enfant.

Cette aide, qui entre en vigueur à compter du jeudi 26 mars 2020, sera versée en tiers payant directement aux crèches et garderies, pour délier les bénéficiaires de toutes formalités.

L’objectif de cette mesure mise en place avec le concours opérationnel efficace de la CPS, tend en priorité à assurer la sérénité de la structure hospitalière du CHPF, dont les plateaux techniques sont en première ligne pour accueillir et traiter les Polynésiens qui seraient atteints du COVID 19.

Communiqué du gouvernement

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :