Ombres chinoises sur le sommet Trump-Kim Jong-un de Singapour

Mais où sont passés les Chinois ?

Alors que Donald Trump et Kim Jong-un – qui doivent se rencontrer dans la nuit de lundi à mardi – sont arrivés depuis lundi à Singapour, la diplomatie chinoise fait profil bas. Interlocuteur historique de la Corée du Nord, Pékin n’a matérialisé sa présence qu’une seule fois: c’est à bord d’un avion d’Air China que le leader nord-coréen est arrivé sur place.

« Les Chinois sont dans un rôle qui a été marginalisé, ils ne sont pas rentrés dans le jeu pour le moment. Ils n’ont pas joué un rôle majeur dans ce sommet. A l’inverse des Etats-Unis, quoi qu’on pense de la stratégie ou de l’absence de stratégie de Trump, ainsi que les Sud-Coréens, qui ont joué un rôle très important en terme de go-between », indique Valérie Niquet, maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique et auteur de La Puissance chinoise en 100 questions (éd. Taillandier).

« Pour la Chine, le pire des scenarios ce serait qu’il n’y ait aucun accord »

La Chine de Xi Jinping, qui a reçu deux fois Kim Jong-un cette année, regarde tout de même avec un immense intérêt les discussions entre les deux leaders. Et encore plus les applications concrètes qui pourraient en découler dans les mois à venir. « Je ne dirais pas qu’ils sont inquiets, mais ils sont attentifs, estime Antoine Bondaz, docteur associé au Ceri-Science Po, spécialiste de la Chine et des…

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close