Pyrénées-Atlantiques: un aigle royal dressé par l’armée attaque une fillette par erreur

Un aigle royal entraîné par l’armée française pour attaquer des drones a fondu en piqué sur une fillette dans les Pyrénées et l’a blessée d’un coup de serre en avril, a annoncé vendredi un porte-parole de l’armée de l’Air.

« Les faits remontent au 17 avril, pendant les vacances scolaires, dans les Pyrénées, dans le cadre d’un entraînement en « vol libre » d’un de nos aigles (…) C’est une bête sauvage. L’aigle a été attiré par un gilet autour de la taille de la fillette, qu’il a pris pour un drone. Elle a eu une griffure dans le bas du dos« , a expliqué le colonel Olivier Celo.

« Le commandant de la base aérienne de Mont-de-Marsan », dans le département des Landes (sud-ouest), où l’aigle est entraîné dans le cadre d’un programme expérimental, « a contacté la mère de la fillette », a ajouté le porte-parole.

Le rapace ne volait pas dans le cadre d’un entraînement antidrone mais était en train d’évoluer au-dessus de la commune de Musculdy (Pyrénées Atlantiques) « dans son espace naturel, la montagne, afin de conserver sa musculature« , a poursuivi le colonel Celo.

Une expérience délicate

Le programme d’aigles intercepteurs de drones, mis en oeuvre sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, a été inspiré d’une expérience aux Pays-Bas où la police a été la première à tenter de dresser cet oiseau de proie à l’interception…

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close