Quand l’économie va, les banques se frottent les mains!

Dans un contexte économique globalement favorable, l’activité bancaire polynésienne se raffermit à fin décembre 2017, affirme l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) dans une dernière note.

Elle se caractérise tout d’abord par la croissance de l’encours des crédits et des dépôts. L’assainissement du portefeuille se poursuit ; le taux de créances douteuses ressort à 6,5%. La masse monétaire demeure bien orientée (+2,9 %) et s’établit à 467 milliards de F CFP. La position extérieure nette des banques locales, largement excédentaire, se conforte à 38,6 milliards de F CFP.

Amélioration de l’encours des crédits sains

L’encours sain des crédits octroyés par les banques locales (430,2 milliards de F CFP) affiche une bonne progression en décembre 2017, +3,4 % en glissement annuel, après +2,5 % en juin 2017. Cette évolution favorable est perceptible tant pour les entreprises que pour les particuliers.

Croissance dynamique des crédits aux entreprises

L’encours sain des crédits aux entreprises (152,9 milliards de F CFP) connait une hausse continue depuis juin 2016, son niveau le plus bas de la décennie. Son rythme de croissance demeure dynamique, +4,5 % en décembre 2017, après +8,3 % six mois plus tôt.

Le financement de l’investissement (74,6milliards de FCFP) poursuit sa progression, +5,1 % en glissement annuel, grâce à la bonne tenue de la production de crédit. Les crédits à l’habitat(crédits à la construction, crédits promoteurs, etc.) s’accroissentde 8,8 %, à 14,7 milliards de F CFP.

Les crédits d’exploitation (59,8 milliards de F CFP) augmentent de 2,2 % sur un an, tirés par les crédits de trésorerie (+7,8 %) qui compensent les comptes ordinaires débiteurs en retrait de 3,3 %.

Croissance accélérée des crédits aux ménages

L’encours sain des crédits aux ménages s’élève à 254,8 milliards de F CFP à fin décembre 2017 (+3,1 % en glissement annuel). Cette évolution favorable est imputable aux crédits immobiliers (169,0 milliards de F CFP), principale composante de l’endettement des ménages, qui poursuivent leur hausse (+4,2 %sur l’année).

L’encours des crédits à la consommation (68,1 milliards de F CFP) décline encore, mais à un rythme moindre (-1,1 % en glissement annuel).

Repli des crédits aux collectivités locales

L’encours sain des crédits aux collectivités locales se contracte de 1,6 % en glissement annuel en décembre 2017 (+1,5 % en juin 2017). L’octroi d’un prêt de un milliard de F CFP pour financer le programme d’investissement 2017 du Pays ne permet pas de compenser l’amortissement des emprunts. L’endettement bancaire des collectivités atteint ainsi 14,7 milliards de F CFP à fin 2017.

Une sinistralité en forte baisse sur l’année

La qualité du portefeuille des banques de la place, qui comporte encore une part importante de risques, s’améliore nettement à fin décembre 2017, grâce à la cession de prêts non performants réalisés par deux établissements à des sociétés spécialisées, ainsiqu’aux efforts portés sur le recouvrement des créances.

L’encours des créances douteuses brutes diminue ainsi de 44,9 %sur l’année, à 30,0milliards de FCFP. Le taux de créances douteuses recule de 5,1 points sur un an, pour s’établir à 6,5 %.

Déduction faite des importantes provisions constituées par les banques, 64 % à fin décembre 2017 (-3,1 points sur un an), les créances douteuses nettes s’élèvent à 10,9 milliards de F CFP, en repli de 39,8% en glissement annuel. Le taux de créances douteuses nettes ressort à 2,5 % (après 4,2 % un an auparavant).

Source: IEOM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close