Risque d’épidémie de dengue 2 après un premier cas diagnostiqué

Un cas de dengue 2 autochtone a été diagnostiqué à Raiatea en semaine 23, relate le Bureau de Veille sanitaire.

Cela place la Polynésie française en niveau d’alerte 2.

La dengue 2 n’a pas circulé en Polynésie française depuis l’an 2000, la population est faiblement immunisée. L’introduction de la dengue 2 sur le territoire peut être à l’origine d’une épidémie de grande ampleur.

La maladie est transmise par les moustiques. Pour limiter la survenue de nouveaux cas, la population doit s’impliquer en éliminant éliminant les gites larvaires et en se protégeant des piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaire, diffuseurs…).

En cas de fièvre supérieure à 38°C, consultez un médecin.

Les services de santé du pays mettent tout en œuvre pour limiter la survenue d’une épidémie. Des actions de démoustication par pulvérisation pourront être effectuées. Pour protéger les abeilles, les personnes détentrices de ruchers doivent se déclarer àla direction de l’agriculture.

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close