Toute la diversité de l’artisanat marquisien exposée au Parc Expo de Mamao

Le président Edouard Fritch et le ministre de la Culture et de l’environnement, en charge de l’artisanat, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont officiellement ouvert jeudi, au Parc Expo de Mamao, le 46ème salon de l’archipel des îles Marquises.

Le salon, organisé par la fédération artisanale « Te tuhuka o te henua enana », est soutenu par le ministère de la Culture et le service de l’artisanat traditionnel. Il regroupe plus d’une centaine d’artisans marquisiens qui ont fait venir de leurs îles respectives, leurs plus belles créations. A cette occasion se mélangent « tiki » et autres sculptures (armes, parures, etc.), représentant ainsi, les symboles de la culture marquisienne.

Sculptés à partir de différentes matières premières comme le bois de tou ou bois de rose, l’os, le basalte, ou la pierre fleurie, ces œuvres incarnent la force, la puissance et l’énergie de ces artisans fiers de leur héritage ancestral.

Durant onze jours, les visiteurs auront aussi l’occasion de découvrir des produits spécifiques aux différentes îles comme le tapa de Fatu Hiva, la pyrogravure sur bambou, spécialité de Hiva Oa ou bien les produits sculptés et gravés sur os de Tahuata. Les artisans de Nuku Hiva présenteront des graines qui, une fois travaillées et assemblées, deviendront des colliers ou des parures. Les sculpteurs de Ua Pou exposeront leurs œuvres en pierres fleuries tandis que ceux Ua Huka exhiberont la roche basaltique. Cette diversité représente toute l’habilité et la créativité des artisans marquisiens.

Par ailleurs, des démonstrations de sculpture, de fabrication et de teinture de tapa ainsi que de confection de colliers en graines, sont programmées durant le salon. Il y sera aussi présenté la préparation du kumu hei, ou «bouquet d’amour», en raison des senteurs aphrodisiaques qu’il dégage et qui parfument la chevelure des Marquisiennes.

Les journées culturelles reprendront les activités effectuées au cours de la semaine et permettent également au public de participer à la préparation et à la dégustation des plats typiques de l’archipel. Les prestations de danses marquisiennes seront assurées par les groupes «Te Toa vii fenua enana», «Kaipeka» et «Haka iki ». Les heures d’ouverture au public sont de 8 h à 19 h.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close