United Airlines officiellement sur les rangs à compter du 31 octobre 2018

Cocktail de lancement pour la compagnie américaine United Airlines, mardi soir, sur le motu de l’Intercontinental Tahiti.

Le ciel polynésien est ouvert et ça se voit! Après le vol inaugural de French bee et la présentation du nouveau « Tahitian Dreamliner » d’Air Tahiti Nui, au tour de United Airlines d’afficher ouvertement ses prétentions.

A l’invitation du vice-président de la compagnie, Marcel Fuchs (photo en Une), en charge des ventes pour la région Asie-Pacifique, une cinquantaine de professionnels du tourisme polynésien a assisté à cette rencontre qui se voulait simple et conviviale. Presque confidentielle.

Il n’empêche, jamais la destination polynésienne n’avait autant suscité de convoitises de la part des transporteurs aériens internationaux, conscients probablement du potentiel de croissance de la fréquentation. Certes, United Airlines sera le quatrième pavillon à desservir Tahiti-Faa’a au départ de la côte ouest des Etats-Unis – deux sur Los Angeles et deux sur San Francisco – mais pas sur le même segment de marché.

La plus grande compagnie aérienne au monde selon CAPA et Innovata (87 00 employés et plus de 1200 avions) dispose déjà du plus grand nombre de vols sur l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Pacifique nord; c’est donc naturellement qu’elle souhaite étendre son influence dans cette partie de l’hémisphère à partir notamment d’une clientèle dite à « hauts revenus ». L’appareil (B. 787-900) qu’elle mettra en service dès le 31 octobre, moyennant trois vols hebdomadaires et ce jusqu’au 28 mars 2019 seulement, sera configuré en bi-classes: Economic Premium et Business.

Assurément, il s’agit là d’un « concurrence sérieux » pour « ToTatou Manureva » qui, à l’occasion du prochain renouvellement de sa flotte, souhaite également se distinguer en offrant un standing de qualité pour mieux se démarquer du « low-cost ».

De l’aveu même de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau (photo), accompagné du vice-président Teva Rohfritsch, United Airlines est un gage de nouvelles opportunités pour aller chercher des touristes supplémentaires au Canada mais aussi et surtout en Europe qui constitue notre second marché. Avec un objectif à terme: 350 000 touristes d’ici à 2023 conformément au programme de la nouvelle majorité au pouvoir.

Les réservations sont déjà ouvertes. Renseignements en agences ou en ligne.

Stéphane Antonin

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close