Quand « Papeete » rayonne sur le fuselage d’Air France…

A l’issue des travaux de peinture, le Boeing 777-300 d’Air France immatriculé F-GSQF a reçu la semaine dernière son nom de baptême : « Papeete ».
La compagnie a renoué depuis un an et demi avec la tradition de baptiser ses avions du nom de villes françaises. Quarante-quatre appareils ont ainsi été baptisés depuis septembre 2019, Papeete étant la cinquième destination ultramarine à être mise à l’honneur. Un hommage à la Polynésie française, desservie par Air France depuis 1973.

Pour Lionel Rault, directeur régional Polynésie française : « Air France témoigne aujourd’hui de son attachement au territoire d’exception qu’est la Polynésie française. Partout où il ira, cet appareil fera
rayonner le nom de Papeete, et plus largement de Tahiti et ses îles, marquant ainsi notre contribution à la promotion de la destination à travers le monde. »

Michel Buillard, le maire de la capitale polynésienne, a quant à lui déclaré : « C’est un grand honneur et une satisfaction émue pour Papeete de voir son nom figurer désormais sur le fuselage d’un des appareils long-courriers de la flotte d’Air France. Air France et Papeete, c’est une histoire et une aventure humaine qui se confondent depuis près d’un demi-siècle. Nous savons ce que le développement de notre pays et de notre ville doit à notre compagnie aérienne nationale, et nous sommes très heureux de ce choix qui fera la promotion de notre capitale dans les aéroports les plus prestigieux du monde. Merci à la direction d’Air France pour cette décision qui nous ravit. »

Depuis son baptême, l’appareil d’Air France a déjà fait rayonner le nom de « Papeete » sur plusieurs destinations emblématiques de son réseau : New-York (26 avril) et Mexico (28 avril).

source: Air France

 721 visiteurs total,  5 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :