22 octobre 2020

Sombres perspectives pour le commerce international

Les perspectives du commerce international s’assombrissent.

Selon les dernières prévisions des économistes de l’OMC publiées ce mardi premier octobre, le volume des échanges à l’échelle de la planète va augmenter de 1,2% en 2019. Les experts ont ainsi divisé par deux leurs projections par rapport à celles du printemps dernier (2,6%).

Dans un communiqué, le directeur général de l’institution internationale, Roberto Azevêdo, explique que « les conflits commerciaux renforcent l’incertitude, ce qui conduit certaines entreprises à reporter des investissements favorables à la productivité qui sont essentiels pour élever les niveaux de vie ».

Sur ce point, de nombreux chefs d’entreprise et investisseurs ont déjà exprimé des craintes sur la perspective d’un Brexit sans accord à la fin du mois d’octobre. La situation politique outre-Manche a plongé beaucoup d’entreprises dans le flou le plus total. De son côté, le président américain Donald Trump, dans un récent discours aux Nations-Unies, a dit espérer la conclusion d’un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine profitable aux deux pays tout en appelant de ses voeux une réforme drastique de l’Organisation mondiale du commerce face au comportement « agressif » de Pékin. Il a notamment fustigé les pratiques commerciales « inéquitables » de la Chine.

Chute des exportations de l’Amérique du Nord

Depuis 2017, le rythme des échanges internationaux de marchandises a sérieusement marqué le pas passant de 4,6% en 2017 à 3% en 2018 et 1,2% en 2019. Il pourrait  accélérer en 2020 (2,7%). Dans le détail, le coup de frein des exportations est particulièrement marqué en Amérique du Nord (-2,8 points entre 2018 et 2019, passant de 4,3% à 1,5%).

En Asie, le ralentissement est

(…) Lire la suite sur La Tribune.fr

Source: Yahoo actualités

 35 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :