21 octobre 2021

Tearii Alpha: « Laissez-moi gérer ma santé! »

C’est la réponse du vice-président, Tearii Alpha, aux journalistes venus à sa rencontre pour l’interroger sur sa situation vaccinale.

Il est des moments dans la vie politique où l’on se sent parfois un peu seul…Le numéro 2 du gouvernement d’Edouard Fritch doit en savoir quelque chose après sa tentative d’explications de cet après-midi.

Exercice très compliqué, il faut dire, puisque Tearii Alpha a tenté de se justifier sur son refus, pour l’instant, de se conformer à l’obligation vaccinale à laquelle sont pourtant astreints les élus. A plus forte raison, celles et ceux qui sont en contact avec du public, sur le terrain, ce qui est leur vocation première.

« J’ai la chance (ou la malchance ?) d’avoir été covidé, sous une forme asymptomatique » a t-il confié. Un « état sanitaire particulier » qui, en accord avec son médecin traitant, lui permettrait d’attendre « encore quelque temps » avant de se soumettre aux injections recommandées. Une dans son cas particulier.

Tearii Alpha semble donc jouir d’un « équilibre biologique » satisfaisant au point de lancer à l’adresse de ses contradicteurs: « Laissez-moi gérer ma santé ».

Dans cette même verve, le vice-président, ministre de l’agriculture et maire d’une commune rurale de Tahiti (Teva i Uta), plaide pour la transition alimentaire et des comportements plus vertueux au moment même où cette crise sanitaire a mis en lumière la mauvaise santé d’une frange de la population polynésienne. Une table ronde sur le sujet est d’ailleurs prévue ces jours-ci.

Silencieux depuis deux mois, notamment après une cérémonie de mariage qui a défrayé la chronique et qui fait toujours l’objet d’une instruction judiciaire, le vice-président a par ailleurs réfuté toute divergence de vue profonde avec le président du Pays dont il partage la même ambition, à savoir: celle de faire progresser la vaccination comme étant « la solution du moment pour une protection minimale de la population ».

Photo d’archives

 

 755 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :