22 octobre 2020

Une minute de silence observée à la demande du Comsup

Le contre-amiral Laurent Lebreton, commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française (Comsup), a demandé à l’ensemble des formations sous ses ordres de respecter une minute de silence demain, mardi 14 mai à 11 heures précises.

Il s’agit en effet de rendre hommage aux deux militaires tués lors de la libération des otages au Burkina Faso, suivant l’hommage national qui sera rendu en métropole quelques heures plus tôt
Le Comsup invite l’ensemble des personnes qui le souhaitent à s’associer à cet hommage.

 30 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :