3 juillet 2022

136 millions Fcfp de défisc accordés au Moorea Coconut Beach Resort

Les secteurs de la Recherche et de L’hôtellerie à Moorea bénéficient, au travers deux projets de développement, du dispositif de défiscalisation de l’Etat. Explications.

Filiale du groupe français Texinfine, spécialisé dans la recherche et la production de principes actifs issus de végétaux et commercialisant des compléments alimentaires et des  produits cosmétiques dont ils sont issus, la société Texinfine Tahiti bénéficie de l’aide fiscale de l’Etat pour acquérir son unité industrielle de recherche et développement (R&D) en biotechnologies, d’agro-transformation de produits végétaux (algue padine et vanille) et de production de nutraceutiques à Moorea.

Le coût de revient de l’investissement, dont la mise en service est prévue en avril 2022, est estimé à 210,4 millions Fcfp et l’aide fiscale s’élève à 71,7 millions Fcfp.

Au-delà de la diversification de l’économie du territoire permise par ce projet,  l’investissement comporte de nombreux atouts dont la valorisation des ressources naturelles de Moorea, qui permet également de développer le secteur agricole, l’augmentation du tissu industriel de l’île ainsi que le développement du marché à l’export pour fabriquer des produits parapharmaceutiques dont la demande mondiale est en pleine croissance.

En complément, le projet créera un emploi qualifié industriel, maintiendra les 3,5 effectifs existants et créera également des emplois agricoles pour le ramassage de la padine et la culture de la vanille.

La construction et l’acquisition d’équipements pour l’hôtel Moorea Coconut Beach Resort est également soutenue par l’aide fiscale.

Le programme d’investissement, dont le coût total s’élève à 518,7 millions Fcfp, consiste en la construction de onze bungalows situés à Haapiti (Moorea) ainsi qu’en l’acquisition de biens et d’équipements mobiliers nécessaires à l’exploitation de l’établissement, de catégorie 2 étoiles. L’aide fiscale que recevra in fine la société s’élève à 136 millions Fcfp.

Sur une île où le secteur du tourisme représente près de 20 % des emplois, l’aide fiscale accordée va permettre la création de sept emplois à horizon mai 2023, auxquels s’ajouteront les emplois indirects et l’activité générés par l’hôtel.

Source: Etat

 

 858 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :