14,5

Exprimé en pourcentage, ce chiffre exprime le taux de chômage calculé en Polynésie française selon l’Institut de la statistique (ISPF).

A partir de la définition selon laquelle « un chômeur est une personne sans emploi qui en recherche activement un et disponible immédiatement pour occuper l’emploi qu’elle pourrait trouver », l’ISPF indique que 16 200 personnes étaient au chômage au sens économique (BIT) en 2018. L’institut estime par ailleurs que 39 400 personnes sont « désireuses d’avoir un emploi ». Comparativement enfin, la Polynésie française en s’en sort pas si mal par rapport à d’autres collectivités d’outre-mer comme la Guadeloupe (23,4%), la Guyane (19,3%) ou encore Mayotte (35,4%). Seule la Nouvelle-Calédonie fait mieux avec un taux à 11,9%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *