9 décembre 2022

565 conseillers ministériels dans le gouvernement Borne

C’est devenu une sorte de rituel, à la différence près que, cette fois, il contient une nouveauté.

Comme chaque année, donc, René Dosière, président de l’Observatoire de l’éthique publique et ex-député PS, a épluché le « jaune budgétaire ». Dans ce copieux document il a, à son habitude, évalué le coût global du gouvernement Borne, additionnant les émoluments des ministres, les rémunérations des conseillers ainsi que le salaire des chauffeurs, cuisiniers et jardiniers (entre autres) des ministères.

Le résultat est étonnant. Avec un montant global de 174 millions d’euros (ndlr: plus de 20 milliards de Fcfp), le gouvernement d’Élisabeth Borne se révèle « le plus cher des quarante-trois gouvernements de la Ve République, en hausse de 4,3 % par rapport au gouvernement Castex », s’inquiète René Dosière. Le gouvernement de Jean Castex était déjà, rappelons-le, le plus cher depuis 1958…

Comment expliquer ce résultat un peu déroutant en période d’inquiétudes sur le pouvoir d’achat hexagonal ? Le gouvernement a-t-il grossi en nombre ? Même pas : si l’on ajoute la Première ministre, il comporte le même nombre de ministres (42) que l’an dernier, sous la férule de Jean Castex. Chacun d’entre eux a, en revanche, recruté un peu plus que son prédécesseur. René Dosière a dénombré 565 conseillers ministériels (soit 13,5 par ministre), contre 559 lors du gouvernement précédent.

Autre explication : non seulement ces conseillers sont plus nombreux, mais i […] Lire la suite
source: Yahoo actualités

 372 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :