17 octobre 2021

A nos chers disparus en 2020…

De nombreuses personnalités, du monde politique, de la culture ainsi que plusieurs de nos confrères journalistes, nous ont quittés en 2020. L’occasion d’honorer leur mémoire…

Dans le monde politique, tout d’abord, notons la disparition le 22 mai dernier de l’ancien-maire de Paea (commune de la côte Ouest de Tahiti), Jacquie Graffe. Elu tavana depuis 1975, il était également le doyen d’âge de l’assemblée de la Polynésie française. Une grande perte pour le parti présidentiel, le Tapura huiraatira, dont il était l’un des membres fondateurs.

Quinze jours plus tôt, le 6 mai, c’est Justin Arapari qui a tiré sa révérence. Il avait occupé un siège à Tarahoi avant d’en devenir le président de 1996 à 2001. Le 12 novembre, la Polynésie a dit « adieux » à Pierre Lehartel, élu à l’APF de 1982 à 91. Disparition le 21 janvier de l’ancien secrétaire général du Tavini huiraatira, Etienne Chimin, considéré comme l’un des plus proches compagnons de route d’Oscar Temaru. Enfin, une pensée pour l’ancien ministre de l’Equipement, Albert Solia, au terme d’un long combat contre la maladie.

Deux figures de la culture polynésienne ont également quitté ce monde en 2020, à savoir: le 10 mars, Coco Hotahota, chorégraphe, auteur-compositeur et grand philosophe de la Terre et de la Vie. Il a dirigé durant plusieurs décennies le groupe Temaeva dont le palmarès au Heiva i Tahiti est tout à fait remarquable. Le 25 mars, une grande Dame lui a emboîté le pas, Louise Kimitete, à l’âge de 81 ans.

La société civile pleure également trois des siens: Talo Pambrun (cadre de l’athlétisme polynésien) le 11 juin, Guy Gooding (vice-président de l’association des parents d’élèves de PF) le 7 octobre ou encore, tout récemment, le 4 décembre, Abner Guilloux qui fut directeur de la Chambre de commerce (CCISM) de 2001 à 2012.

Enfin, cette fin d’année a été terrible pour le petit monde de la presse écrite et audiovisuelle. Rendons hommage à trois des nôtres: Jean Claude Soulier (Dépêche), Werner Bringold (photographe aux Nouvelles) et Thierry Teamo, rédacteur en chef adjoint de TNTV Terrassé par la covid-19.

 712 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :