Accord trouvé pour renforcer la sécurité sur les quais de la zone sous-douane de Papeete

Un protocole de fin de conflit a été signé aujourd’hui avec les deux ministères concernés visant à renforcer la sécurité en zone sous-douane du Port autonome de Papeete.

L’intersyndicale composée de la confédération des syndicats indépendants de Polynésie (CSIP) et de la fédération des syndicats des travailleurs de la manutention portuaire (FSTMP) a déposé, mardi, un préavis de grève auprès du directeur général du Port autonome de Papeete, portant sur plusieurs points de revendication.

La grogne des agents de manutention portuaire fait suite à un grave accident de la circulation survenu quelques jours plus tôt sur les quais, faisant un blessé grave.

Des discussions ont eu lieu, jeudi, entre le ministre des Grands travaux, en charge des transports terrestres, René Temeharo, la ministre du Tourisme, du travail, en charge des transports internationaux et des relations avec les Institutions, Nicole Bouteau, et Cyril Le Gayic et Mahinui Temarii, représentants de l’intersyndicale.

Tous les points de revendication du préavis ont été discutés. Ceux relatifs aux précédents protocoles d’accord ont fait l’objet d’un bilan sur les engagements pris et les parties se sont entendues sur un calendrier actualisé des travaux à mener relatifs aux problématiques liées à la sécurité sur le terminal de commerce international.

A l’issue des négociations, les parties ayant trouvé un accord, un protocole de fin de conflit a été signé ce jeudi. Le préavis de grève déposé mardi est donc levé.

Source: Gouvernement

 270 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :