26 octobre 2020

Amputée à cause du coronavirus

« Je me suis endormi le 18 mars. Je me suis réveillée, je pensais qu’on était le 19 et on était le 15 avril. Je ne savais pas du tout ce qui s’était passé. Quand j’ai atterri à l’hôpital, il n’y avait que quatre décès et quand je me suis réveillé il y en avait 4 000. […] On a dû m’expliquer que j’étais dans le coma, qu’on avait dû m’amputer parce que c’était une question de vie et que j’avais eu une infection », explique la jeune femme.

Mais l’épreuve ne s’arrête pas là.

Atteinte par le Covid-19, elle a dû subir une seconde amputation. « On m’a dit ‘Elia, ton pied ça ne va pas, il se dégrade, il n’est plus fonctionnel, il est considéré comme élément mort. Ce serait mieux de te faire amputer plus haut’. Quand on me l’a dit, j’ai pleuré parce que ce n’est pas une décision que je pensais prendre. […] J’ai pensé ‘Est-ce que je vais pouvoir jouer au basket alors que je n’ai plus de pied ? Ça a été dur émotionnellement », la jeune sportive.

Une collecte de fonds pour Elia

Pour reprendre le basket, Elia a besoin d’une prothèse adaptée très coûteuse. Son ami Zakaria a donc organisé une collecte de fonds, lancée le 12 juillet.

« L’objectif fixé a été mis à 50 000 euros parce qu’il y a tout un tas de frais. Elle doit payer des prothèses pour pouvoir marcher et pouvoir jouer au basket. Elle doit aussi faire des aménagements dans la maison (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 314 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :