24 septembre 2022

Association « Emauta »: six centres mais une seule vocation, redonner l’espoir…

A l’occasion du 25ème anniversaire de l’association « Emauta, pour redonner espoir », présidée par Manutea Gay, la ministre de la Famille, des affaires sociales, de la condition féminine, en charge de la lutte contre l’exclusion, Isabelle Sachet, a été conviée tout au long de la semaine, du lundi 6 au vendredi 10 décembre, aux journées portes ouvertes des six foyers d’accueil et d’hébergement que compte l’association.

Menés par la directrice générale de l’association, Véronique Merdacal, ces centres ont tous plusieurs objectifs communs : lutter contre l’exclusion des personnes, aider ces dernières à retrouver leur dignité, et faciliter leur réinsertion dans la société.

La ministre, Isabelle Sachet, s’est rendue lundi, au centre Te Arata (l’Arche), à Vaininiore, Papeete. Ce centre accueille les familles composées de parents et d’enfants mineurs, se trouvant sans logement, à la suite de conflits familiaux, de difficultés financières, ou à l’issue d’une expulsion de leur logement. Il accueille également des familles dans le cadre de la protection de l’enfance pour une observation du fonctionnement familial.

Puis, la ministre a enchaîné avec la visite de la Maison du Bon Samaritain, dans le même quartier. Ce centre, lui, accueille les hommes seuls en situation de détresse sociale et morale, d’exclusion sociale, ou d’errance.

Il y a également le foyer maternel Maniniaura, qui est un établissement socio-éducatif, accueillant les jeunes filles âgées de 13 à 25 ans, enceintes ou jeunes mères avec un enfant de moins de 3 ans. Il se situe à la Pointe Vénus, à Mahina.

Mercredi, la ministre de la Famille, est allée à la rencontre des jeunes filles de 12 à 18 ans en difficulté, à la Mission, Papeete. Ce foyer pousse les jeunes, vers une démarche d’autonomie et de responsabilisation. Il favorise l’individu à l’intérieur du groupe, et offre un hébergement avec un espace personnel.

Le foyer « La Samaritaine », situé dans le même secteur, accueille des femmes majeures seules, ou avec leurs enfants, en difficultés (moins de 12 ans pour les garçons). L’objectif du foyer sera de guider ces femmes, vers l’insertion, ou la réinsertion sociale, familiale et/ou professionnelle.

Enfin, il y a le Centre d’Accueil de l’Enfance « Te Maru Pererau », pour l’accueil des enfants de toute origine, âgé de 3 à 11 ans, en dangers, placés suite à une décision de justice ou administrative. Situé à la Mission, ce foyer propose un lieu de vie sécurisant et structurant, et également des activités éducatives, ou d’animations, tout au long de l’année.

A travers ces visites dans les six foyers de l’association Emauta, la ministre de la Famille, Isabelle Sachet, a rappelé le soutien du Pays, et notamment de la Direction des Solidarités, de la Famille et de L’Égalité (DSFE), dans la mise en place des projets passés, et à venir.

Source: Gouvernement

 

 938 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :