28 octobre 2020

Attaque de l’Hyper Cacher: la communauté juive n’est pas prête d’oublier

Le coffre rempli, à la sortie du supermarché tristement connu de la porte de Vincennes, une cliente et habituée depuis des années attend beaucoup du procès des attentats de janvier 2015.

« Que l’antisémitisme soit réellement reconnu. Que justice soit faite. Qu’elle soit vraiment faite, avec toutes les retombées que ça peut apporter derrière », réclame-t-elle avec force.

Le procès de cette série d’attaques, de Charlie Hebdo à l’Hyper Cacher en passant par Montrouge, commence mercredi 2 septembre et va durer jusqu’au 10 novembre. La mère de famille attend des explications de la part des accusés, même si le mal est fait, et s’attend à quelques semaines difficiles émotionnellement.

« C’est comme Ilan Halimi (affaire du gang des barbares) ça ne s’oubliera jamais. Plein de choses ne s’oublieront jamais. Parce que c’est là. Parce que ça fait mal de se dire dans un pays laïc et qu’on ne peut pas vivre librement », témoigne encore cette cliente.

Ce fameux 9 janvier 2015, Jacob Dery s’en souvient parfaitement. Il se rappelle de chaque instant, chaque sensation. Il gère la boucherie, juste en face de l’Hyper Cacher. « On était barricadés à (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 268 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :