19 juillet 2024

Bilan des Législatives: Moetai Brotherson, président illégitime ?

0

C’est en tous cas l’analyse que tire le groupe Tapura huiraatira à l’assemblée de la Polynésie française au lendemain du deuxième tour des élections législatives anticipées.

Dans une question orale posée ce mardi matin, à l’ouverture de la septième et dernière séance séance de la session administrative à l’assemblée de la Polynésie française, la représentante Tepuarauri Teriitahi entend bien chatouiller les pieds du président du Pays, Moetai Brotherson, en tant que chef de la majorité.

Et de lui rappeler tout d’abord une vérité: les 29 juin et 6 juillet derniers, 53 010 électeurs ont accordé leur confiance à la coalition autonomiste. Soit 10 000 de plus que les voix qui se sont portées sur les trois candidats indépendantistes dont deux, Tematai Legayic et Steve Chailloux, ont été renvoyés à leurs chères études…

Conclusion: « (…) le parti politique qui gouverne aujourd’hui notre pays est minoritaire et en tant qu’émanation de celui-ci, vous êtes désormais un président illégitime dont la crédibilité et le mandat sont fortement remis en cause« , écrit l’élue Tapura. Ses anciens collègues déchus du Palais Bourbon n’ont pas dit autre chose au lendemain de leur défaite, estimant notamment que « le gouvernement doit prendre sa part de responsabilité ».

Dans ce contexte, la minorité à l’assemblée souhaite une clarification en ces termes: « Entendez-vous démissionner de vos fonctions et seriez-vous favorable à une dissolution de notre assemblée ? »

Réponse dans quelques minutes à Tarahoi. A suivre en direct…

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :