30 novembre 2020

Bora Bora s’inscrit pleinement dans la trajectoire outre-mer 5.0 voulue par Annick Girardin

La ministre des outre-mer, Annick Girardin, a effectué un déplacement à Bora Bora ce mardi 4 février 2020.

Accompagnée de Edouard Fritch, président de la Polynésie française, de Nicole Bouteau, ministre du tourisme et de Christelle Lehartel, ministre de l’éducation, elle a reçu un accueil traditionnel et chaleureux par le maire de la commune de l’île, Gaston Tong Sang et son conseil municipal.

Ce déplacement a été l’occasion d’aborder les enjeux de développement durable dans lesquels la commune de Bora Bora est pleinement engagée.

Le tavana de la « Perle du Pacifique » a présenté à la ministre tout le parcours accompli depuis plus de vingt ans et les projets de la commune en matière de gestion environnementale, notamment l’eau potable, l’assainissement des eaux usées, le pavillon Bleu et la gestion des déchets sur l’île.

La ministre a également visité l’école maternelle « Namaha 1 », l’une des plus grandes de la République. Elle a été chaleureusement accueillie par le directeur de l’école, entouré de l’équipe pédagogique et des élèves qui ont interprété une danse traditionnelle et authentique.

Après la visite d’une classe de section des moyens et les aménagements extérieurs, Gaston Tong Sang a exposé le projet d’extension pour la construction de deux nouvelles classes.

Annick Girardin s’est ensuite rendue au lycée polyvalent « Ihi-Tea-No-Vavau » où elle a visité un atelier de menuiserie et a rencontré l’équipe pédagogique chargée de l’accompagnement et de la prise en charge des jeunes en situation de décrochage scolaire.

La ministre a été conviée à la table du restaurant d’application du lycée professionnel où elle a pu apprécier le talent à l’occasion d’un déjeuner servi en compagnie de la délégation. Elle a salué les vingt-quatre étudiants en cursus de CAP restauration et hôtellerie qui bénéficient d’une formation qualifiante de très grande qualité leur permettant de pouvoir exercer dans les hôtels du pays.

La ministre a ensuite pu admirer l’aire marine protégée entretenue par les lycéens et les collégiens.

La ministre a également échangé autour d’un débat avec des jeunes du lycée polyvalent « Ihi-Tea-No-Vavau » sur les problématiques qu’ils rencontrent au quotidien, pendant et en dehors du temps scolaire. Cet échange direct était retransmis sur les réseaux sociaux et sur les ondes de la radio communale.

Le déplacement à Bora Bora s’est achevé par la mise en service de l’osmoseur d’Anau qui permet le dessalement de 500 mètres cubes d’eau de mer par jour par osmose inverse. Cette machine unique au monde s’inscrit pleinement dans les objectifs de la Trajectoire outre-mer 5.0 de développement durable et d’économie circulaire, que la ministre a qualifié comme appartenant à l’outre-mer des solutions.

Source: Etat

 166 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :