27 septembre 2020

Borloo renonce à la présidence de Huawei France

C’est la fin du feuilleton.

Jean-Louis Borloo a annoncé, mardi 9 juillet, qu’il renonçait à la présidence du conseil d’administration de Huawei France, « en accord avec ses dirigeants ».

« Huawei est une entreprise mondiale et de grande créativité. La proposition d’en assurer la présidence en France m’honore. Toutefois, en accord avec ses dirigeants, j’ai décidé de ne pas donner suite car j’ai d’autres projets qui m’empêchent d’assurer pleinement cette responsabilité », a tweeté l’ancien ministre.

L’ancien ministre de l’Ecologie de Nicolas Sarkozy, qui a par ailleurs été administrateur de l’équipementier chinois pendant deux ans (jusqu’à fin 2018), avait précisé qu’il rencontrerait le 8 juillet le vice-président du groupe lors de sa venue à Paris, pour en « parler tranquillement ». 

Sa déclaration met donc fin à la confusion qui entourait depuis un moment sa possible nomination, alors que le groupe chinois est accusé d’espionnage aux Etats-Unis pour le compte de Pékin.

 

Lire la suite sur Franceinfo

 31 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :